[ Thêmes abordés ]
Qui suis-je ?
 

« Pour vous, qui suis-Je ? »
L’évangile de ce dimanche nous est familier ; mais c’est très bien qu’il revienne souvent dans la liturgie, tant cette question de Jésus sur son identité est capitale ; nous allons le voir tout de suite.
« Pour vous, qui suis-je ? » pour nous qui est Jésus ?
La réponse de Pierre(approuvée aussitôt par Jésus) a été déterminante pour Pierre en premier : illuminé par une grâce d’En-Haut, Pierre rejette les réponses bornées des hommes ! Pour lui, Jésus n’est ni Jean-Baptiste, ni Elie, ni un des prophètes ! Mais rien moins que Le Messie, le Fils du Dieu Vivant !
C’est énorme cette affirmation ! Jamais un bon juif n’aurait oser dire cela ! Dieu restait pour les juifs le Très-Haut, le trois fois Saint…
Or Pierre devant cet homme Jésus confesse qu’il est Dieu, Homme venant directement d’en Haut. Pierre ici, sans le savoir, pose le fondement, la Source d’un peuple Nouveau, d’une Vie nouvelle !… « Sur cette pierre, sur cet acte de Foi je bâtirai mon Eglise… »
Pour Pierre, c’est sûr, cette illumination intérieure va être le point de départ d’une relation toute nouvelle avec Jésus. Oh ! Il va être capable d’être presque aussitôt après, l’avocat du diable !…, de trahir Jésus… _ Mais, on le voit se relever de ces humiliations et progresser de
plus en plus dans la compréhension du Mystère de Jésus, dans l’intimité de son Maître. Souvenons –nous : Sa réponse au moment où Jésus se présente comme la Nourriture de tout homme(« qui mange ma Chair…) alors que beaucoup s’en vont, lui, dit « A qui irions-nous, Tu as les paroles de la Vie Éternelle »
Pensons à la Transfiguration ! puis après la Résurrection et la Pentecôte, toujours à cause de ce fondement (Tu es le Fils de Dieu),Pierre prend une dimension impressionnante ; il fait des
miracles, il témoigne avec autorité, il écrit comme St Paul des lettres que nous lisons encore aujourd’hui avec profit !Enfin il mourra comme son Maître et Seigneur, crucifié.

Chers frères et sœurs,ce témoignage plein de Force et de beauté nous montre le chemin ! Depuis 20 siècles, à sa suite , appuyés sur le même fondement,nous avançons sur le même chemin de libération… Chaque dimanche, dans le credo que nous proclamons, nous confessons : Jésus, Fils du Dieu vivant !!C’est une parole que nous sommes appelés à creuser, à intérioriser, et surtout :vivre en cohérence avec !
Si Jésus est le Fils de Dieu, Il est AVEC NOUS aussi véritablement qu’Il l’était il y a 2000 ans. Chacun de nous, appuyé sur ce fondement, sur cette ‘pierre angulaire’(que fut la Confession de Pierre) est appelé à vivre une vraie relation amicale et toute transformante avec le Christ. _ _ Pas facile que cette conversion à reprendre chaque jour… dans un monde qui vit dans l’oubli de Dieu…Nous avons à témoigner d’une Vie vivante !heureuse , et pleine d’Espérance avec le Christ.
A l’exemple de Pierre, de François, son lointain successeur, laissons la Vie de Jésus nous envahir. Dans cette Lumière nouvelle, notre quotidien qlq’il soit a du prix, prend du sens !
En cette fête de Marie encore toute là,confions lui nos existences pour qu’elles soient de plus en plus « sel de la terre », grâce à Jésus, fils du Dieu Vivant.


Père Rémi Maisonneuve
26 08 2014





  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP