Où va-t-on ? que devient-on ?
 

Cette question si présente au cœur de tout homme, même s’il essaie souvent de l’occulter, s’est exprimée à l’occasion de la fête de Toussaint.
II faut dire aussi que le contexte international comme national, une certaine effervescence dans l’Église, laissent non seulement songeur mais inquiet, tant personne ne peut dire de quoi demain sera fait.
Cela peut engendrer découragement et peurs voire révolte. Mais, dans cette révolte, n’y aurait-il pas une manifestation du désir de « vivre », vivre autrement et mieux ? Un désir qui vient du fond de soi –même et qui appelle à se mettre à l’œuvre ?
Le chrétien laisse retentir dans sa mémoire des phrases de l’Évangile telles que :
- “Je suis avec vous jusqu’à la fin des temps ”(Mat. 28,20) : beaucoup peuvent témoigner de cette présence de Dieu auprès de lui ;
- “Vous êtes mes enfants bien-aimés” (1Jn 3,2) : beaucoup ont vécu avec joie l’expérience de la réconciliation au cours de cette année ;
- « Dieu n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants ! » (Luc 20, 38).
Et voilà que la vie retrouve une orientation, une finalité, … Cela n’engage-il pas à être des vivants et à se mettre à l’ouvrage ? … « En ces temps où l’homme ne sait plus très bien ce qu’il est et où il va, il est urgent de former nos communautés à aimer à la manière de Jésus-Christ : un style de vie sobre, une disponibilité pour faire un bout de chemin avec ceux que Dieu met sur notre route, le choix du droit au respect et du dialogue pour vaincre la haine sont les pierres de fondation du monde d’aujourd’hui et de demain.(cardinal Tauran Lourdes 2016)

Alors l’espérance d’un monde meilleur ressurgit, commencé dès ici-bas mais pleinement réalisé lorsque, « à travers la Résurrection, nous parviendrons à la plénitude de la vie » dans la gloire de Dieu. Jésus-Christ en est le principal artisan, les apôtres en sont des référents.

Oui n’ayons pas peur de fêter « le Christ roi » qui nous entraîne avec lui si nous lui faisons confiance. Abordons la nouvelle année liturgique dans la confiance.

Père Raymond BARACHE






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP