Marcheurs d’exode
 

Depuis longtemps ils marchent.
Ils sont en exode.

Ils s’orientent sur l’Evangile,
tentant d’éviter les miroitements
des bonheurs clinquants
qui pourraient les retenir
dans leurs fascinants mirages.

A tous ceux qui attendent
au bord de la route,
ils offrent des morceaux
de la Parole qui nourrit la vie

plus sûrement
que le pain du boulanger.

Ils discernent les indices
de la fidèle présence
de Celui qui les a appelés
et ils les montrent
à tous ceux qui se sont arrêtés
sur les bas-côtés.


Son Evangile leur est source vive
quand le désert les encercle
et ils invitent tous les autres
à venir s’y rafraîchir l’existence.
La nuit parfois les enveloppe tout entiers
lézardant leur volonté d’exode.

Il faut alors que Lui-même vienne
laver l’aveuglement
de leurs esprits
et instiller en eux un peu de clarté
afin qu’ils gardent confiance
pour continuer à s’en aller avec Lui.

Ils trébuchent souvent, c’est normal,
ils s’affaissent tout du long,
comme si leur être
tombait dans la poussière,
parce que les obstacles se multiplient.


Il faut alors que Lui-même vienne
délier
les bandelettes de peur
qui ligotent leur désir
d’une vie renouvelée.

Ils crient aussi
parce que le chemin est trop rude
et que trop de souffrances
les saisissent,
crucifiant leur amour et leur vie.

Il faut alors que Lui-même
et de son corps blessé
et de ses deux bras déployés,
vienne les mener
à travers l’étroit passage
qui conduit plus loin
au Pays promis de Vie.


Depuis longtemps
ils marchent
sur les traces de Celui
qui est venu proposer
un horizon
à la quête humaine.

Au long
de cette marche
s’opère
une lente transfiguration
car, l’Esprit du Christ
peu à peu
fait transparaître

dans les marcheurs d’exode
le Visage
de Celui
qui marche
devant
et qui libère
le monde.

Charles SINGER "Semailles"






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP