[ Thêmes abordés ]
Les compagnons d’Emmaüs
 

Les compagnons d’Emmaüs ( Luc 24/13-35)

L’évangile de ce dimanche nous est familier : parce que nous le lisons tous les ans,et surtout parce que nous nous retrouvons dans ces 2 hommes, « si lents à croire » et si vite oublieux de l’Essentiel, pris, hâppés que nous sommes par notre quotidien…
Pendant quelques minutes, méditons, sur cet Essentiel sans lequel notre vie tombe en ruines et n’est plus du tout chrétienne !
La grande Fête de Pâques célébrée solennellement pendant une semaine, la tentation est grande de retrouver le train-train de nos vies, de nous noyer à nouveau dans la folie et les turbulences de notre
monde !
Eh ! bien ! non ! Non ! Pâques n’est pas derrière nous ! Pour nous chrétiens,nous sommes en plein Temps Pascal, en plein temps de Résurrection !… Mais que veut dire ce mot ? (un jeune me disait ces jours-ci n’y comprendre rien !) Un regard rapide sur le vocabulaire des écrits de l’Eglise primitive va nous éclairer.La Résurrection est toujours associée à « Vie nouvelle » ; chacun de nous est selon St Paul « une
créature nouvelle, femme neuve, nouvel Adam », une « nouvelle naissance nous a été donnée », avec des ‘énergies neuves’ qui s ‘appellent solidarité, fraternité, tendresse ; et Paul encore, n’hésite pas à dire aux jeunes convertis :’ vous êtes ressuscités avec le Christ’ !
et st Jean d’affirmer : celui qui croit au Christ, fils de Dieu a la Vie éternelle.
Comprenons ce qui nous est offert, à nous croyants, AUJOURD’HUI, ( non pas demain ! après la mort !) La Vie Eternelle nous est donnée ! c’est à dire une vie d’intimité avec Dieu…de Communion.
Pour comprendre cela, il nous faut revenir à notre baptême : chacun de nous a été plongé dans la fontaine baptismale, plongé dans la mort du Christ(sa mort au péché), et lorsqu’on nous a sorti de l’eau, c’est la Vie du Ressuscité qui nous a été partagé, donné gratuitement !
Rappelons-nous que le baptême n’est pas un petit rite de convenance, superficiel ! du théâtre !
Non ! C’est une mutation onthologique, une renaissance d’en Haut (oeuvre aussi puissante que le changement du pain et du vin dans le corps et le sang du christ , à la messe).
Hélas ! que faisons-nous de cet inestimable trésor, cet embryon de vie divine, de cette énergie de résurrection (plus forte que l’énergie nucléaire !)
Notre pape François a toujours des mots plein d’à propos pour caractériser cette Joie pascale ; « Pâques aujourd’hui dans nos cœurs, c’est l’Amour, un Amour qui est plus fort que tout ! un Amour qui donne la Vie…qui fait fleurir l’Espérance dans le désert ».
Ces paroles de notre Fr. François, notre pape, conviennent bien à nous tous comme à nos 2 disciples d’Emmaüs !Une expérience fulgurante les a saisi : « à la fraction du pain » est-il écrit, leur yeux s’ouvrirent et ils le reconnurent ; et « à l’instant même, transformés, ressuscités, ils repartirent, de nuit ! à Jérusalem !
Une vie toute nouvelle, radicalement nouvelle ! commençait pour eux ! Et s’il est vrai que l’homme ici bas est appelé à aller de commencement en commencement, une Vie Nouvelle peut commencer pour nous AUJOURD’HUI !si nous le voulons.


Homélie de Rémi Maisonneuve du 4 mai 2014





  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP