Le sacrement du pardon
 

-Par le baptême, chaque chrétien est entré dans une relation d’amitié avec Dieu. Nos indifférences et nos égoïsmes ont cassé cette alliance. Nous avons défiguré le visage de l’homme et le visage de Dieu.
-A de nombreuses reprises dans l’Evangile, Jésus se présente comme celui qui vient au devant de l’homme pour le guérir du mal.
Il ne cesse d’aller vers les pécheurs pour leur montrer la force d’amour de Dieu son Père.
-L’Eglise révèle le visage du Dieu de la réconciliation, chaque fois qu’elle place la vie de l’homme sous le signe de l’appel de Dieu.
Face au péché, il faut beaucoup d’amour et de foi. Telle est l’attitude de Dieu. Il condamne le péché, jamais le pécheur.
L’homme qui revient vers son Dieu est toujours accueilli et fêté. La tendresse de Dieu pour l’homme est sans limite.

-Le sacrement de Réconciliation apprend à l’homme à porter un regard sur sa vie, à évaluer sa part de
responsabilité et à accepter d’être pardonné. Ses péchés ne sont pas effacés comme s’ils n’avaient pas eu lieu. Dieu ne gomme pas notre histoire. Pardonné, le pécheur est
réintégré dans l’amitié avec Dieu et avec ses frères.

- Se confesser, c’est d’abord reconnaître que Dieu est un Père qui nous aime.






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP