Le Seigneur est mon libérateur !
 

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

JPEG - 93.2 ko

Hier, aujourd’hui ici ou là-bas c’est toujours la même histoire.
Histoire de massacre, d’exil, de réfugiés…
Histoire d’une violence absurde sans cesse attisée, ravivée par la haine, la soif de pouvoir, l’intolérance… la peur de l’étranger.
A peine Jésus est-il né, qu’Hérode voyant en lui une menace possible pour son trône, ordonne le massacre des enfants de Bethléem (Matthieu 2,13-23). Ordre qui contraint Joseph et Marie à prendre la fuite, le chemin de l’exil, tout quitté, famille, travail, maison… pour trouver refuge en Egypte.
Quinze siècles plus tôt, dans cette même Egypte, Moïse naissait en pleine période d’extermination des enfants hébreux sur ordre de Pharaon par peur de ce peuple réduit en esclavage, mais qui ne cessait de croître.(Exode 1,15 – 2,10)
Plus la violence se déchaîne et s’acharne à étouffer la vie, plus la vie résiste. Et la multiplication des naissances accroît encore plus la folie meurtrière. Tous les génocides s’acharnent à tarir la source de vie… Mais la vie contient en elle-même cette invincible vitalité.
La violence de Pharaon manque son but car une chaîne de complicité, de fidélité, de courage dont tous les maillons sont des femmes, se met en place. Ces femmes ouvrent une brèche dans la peur qu’inspire ce pharaon génocidaire. Elles opposent une résistance active et elles permettent à la vie d’avoir gain de cause.
« Le Seigneur est ma force et ma louange : il est mon libérateur ! » Encore faut-il que des hommes et des femmes donnent vie à cette proclamation, prennent au sérieux la Parole d’un Dieu qui en Christ vient briser toutes nos chaines d’oppression, physiques ou spirituelles.
Partout dans notre monde, des Hérode, des pharaons sont en place…et menacent la vie.
Unissons nos voix, nos solidarités, nos engagements… pour défendre, protéger… toute vie. Qui ne peut se vivre et s’épanouir que dans le respect de la liberté, de la tolérance, d’un vivre ensemble fraternel.
Extrait de l’enseignement de Françoise BAY, pasteur de l’Église protestante unie de France.






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP