Lâcher prise !
 

Dans l’évangile de dimanche dernier, Jésus disait à ses disciples :
« Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l’âme aussi bien que le corps. » Mt 10,28
Ce qui nous détruit bien plus définitivement et souvent de manière insidieuse, c’est un état d’esprit, qui fait de chacun le centre du monde C’est notre gloutonnerie, pas seulement alimentaire. Gloutonnerie qui est ce besoin de vouloir tout, tout de suite, de ne pas supporter le vide, de ne pas pouvoir attendre. Ce besoin de remplir nos emplois du temps, même quand on est retraité. Ce qui nous détruit c’est notre incapacité à apprécier le temps de l’attente, le temps du désir.
Les vacances qui se profilent ne sont-elles pas l’antidote à la gloutonnerie ?
Elles le seront si nous ne continuons pas sur notre lancée, à consommer des kilomètres, des activités, si nous ne remplissons pas nos journées au point de ne plus avoir une minute pour l’imprévu, imprévu des autres, imprévu de Dieu.
Pourquoi ne pas prendre "le temps de vivre, d’être libre et d’aimer" comme le disait une chanson ?
Pourquoi ne pas prendre le temps de re-lier avec ceux qu’on aime et que l’on voit si peu ?
Pourquoi ne pas re-lier avec le Seigneur en méditant 5 minutes par jour sa parole (textes du jour sur le site aelf.org) ou en participant à une marche-évangile (sur le site à rubrique Prière>Marche Évangile) ?
Pourquoi ne pas lâcher prise pour nous en remettre à Celui qui nous a dit :
« Ne craignez pas ! ... je suis avec vous jusqu’à la fin des temps ! »






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP