Inquiet… mais non désespéré
 

« Chaque jour est un tourbillon. Cela prend goût d’insatisfaction, de dégoût et d’amertume. Nous sentons le besoin d’un dépassement et d’une plus grande exigence envers nous-mêmes » témoigne ce jeune couple. Qui de nous, en cette période où les perspectives de l’avenir sont si troublées, ne ferait pas chorus à cette expression ?
Il y a, me semble-t-il, de quoi être troublé, désarçonné, parfois même révolté par ce que nous entendons et voyons ; pour le moins nous pouvons être découragés. Il ne faut pas se voiler la face, essayons de comprendre sans sombrer dans le réflexe de peur et du repli sur soi.
Nous ne sommes pas dans un monde en crise, mais en métamorphose : nous voici en pleine révolution numérique (ordinateur, portable) qui bouleverse tout y compris les relations entre les uns et les autres. Nous entrons dans un monde incertain et qui fait peur. L’avenir appartiendra à ceux et à celles qui sauront s’adapter, sans nostalgie du passé mais confiants dans les forces de vie en l’homme, car la vie est aussi sortie des mains de Dieu. Ce qui devient déterminant, c’est le sens, et donc la spiritualité. Témoignons de notre espérance :
« Nous sommes accablés, mais non écrasés ; inquiets, mais non désespérés ; jetés à terre, mais non anéantis » nous dit St Paul (2 Co 4,8s).
Nous chrétiens, ne sommes-nous pas dynamisés par Dieu présent à nos côtés et qui donne l’orientation, la direction à suivre par Jésus Christ « je suis le chemin, la vérité et la vie » (Jn 14,6) ? Le regard fixé sur lui, par la méditation de la Bible, par la prière et le partage nous pouvons être sel et lumière pour les hommes.

Devenons le sourire de Dieu au milieu des hommes !

Père Raymond BARACHE






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP