Homélie semaine de l’Unité
 

SEMAINE DE PRIERE POUR L’UNITE DES CHRETIENS

Prédication du P Michel BRAVAIS au Temple de Crest
le 20 janvier 2013

"On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien,
ce que le Seigneur exige de toi :
Rien d’autre que respecter le droit, aimer la fidélité
et t’appliquer à marcher avec ton Dieu."

Michée 6,6-8

Marcher avec ton Dieu, "marcher humblement" dit même une traduction !

Le peuple de la Bible est un peuple nomade, il n’est pas besoin de parcourir beaucoup de page pour s’en convaincre.
Nous savons bien que ce qui est au centre de la mémoire religieuse de ce peuple c’est la sortie d’Egypte et son exode pendant 40 ans dans le désert.
Mais c’est aussi l’exil et son retour vécu comme un nouvel Exode,...
Continuez à feuilleter le livre et vous verrez que nous avons à faire à un peuple de marcheurs infatigables !
Et même un auteur israélien traduit le fameux tétragramme divin YAVEH par "Je serai celui que je serai marchant avec toi !"

Marcher, je vais dire une évidence, marcher, c’est ne pas s’installer !
C’est vivre avec l’essentiel, juste ce que l’on peut emporter avec soi !
C’est ne pas savoir exactement de quoi demain sera fait !
S’installer c’est s’organiser, c’est amasser des terres, des richesses, des employés ou des esclaves,...
Et on voit bien qu’avec ça arrive le pouvoir, qu’avec ça se profile l’injustice et la violence faite aux pauvres.
Combien de fois les prophètes ont-ils dénoncé les méfaits de l’installation !

Marcher c’est être disponible, c’est être accueillant à l’imprévu : imprévu du temps, imprévu d’une rencontre, imprévu de Dieu !
S’installer c’est être plein. Vous connaissez bien ces expressions populaires : "il est plein de fric", "il est plein de lui-même"
Ca signifie qu’en lui il n’y a pas d’espace pour l’imprévu, pas d’espace pour la rencontre !
Le texte du prophète Osée est tout à fait caractéristique, devant la colère de Dieu A quoi pense l’homme pour se présenter devant Dieu : à des veaux, des béliers, des torrents d’huile et même son premier né.
Pas un instant il ne pense que c’est lui que le Seigneur veut, L
Lui, non comme un sacrifice, mais comme un compagnon de marche : marcher ensemble voilà qui produira irrémédiablement la justice le droit, la fidélité.

C’est bien ce qui se passe ce soir là sur le chemin d’Emmaüs !

Deux hommes vont, inquiets, frustrés, déçus, mais s’ils rentre chez eux, ils marchent, en marchant ils discutent entre eux puis avec le voyageur qui les a rejoint, ils parlent de leurs inquiétudes, de leur déception, de leur frustration/
"Et nous qui espérions qu’il serait le libérateur d’Israël ! "
Il n’ont encore rien vu si j’ose dire, ils sont tout en eux même, mais la marche va éveiller en eux comme un goût d’éternité :
"Reste avec nous !"
Là où ils croyaient être au bout du chemin ce n’est qu’une étape
et lorsque leurs yeux s’ouvrent au partage du pain,
les voilà repartit pour deux heure de marche !
Ils ne peuvent pas rester en place avec une telle rencontre !
Ils me font penser à Moïse après sa rencontre au buisson ardent !
Ils ne tiennent plus en place !

La rencontre de Dieu sur le chemin nous remet en chemin pour aller vers les autres et marcher avec eux sur le chemin où notre Dieu marche avec nous !
Chemin d’amour et de fidélité, de justice et de paix,
chemin d’un monde nouveau où il sera tout en tous !

Nos frères chrétiens d’Inde ont préparé cette semaine de prière pour nous !
Pour eux l’injustice c’est la séparation des castes et en particulier les "intouchables" (les dalits), 80% des chrétiens en Inde sont des hors caste, des intouchables !
Et ils nous interrogent dans notre marche avec le Christ :
qui sont nos intouchables :
Les jeunes ? les vieux ? les pauvres ? les Roms ? celui-ci ? celui-là ?
Il y a toujours pour moi un intouchable
Regardons simplement le Christ dans sa marche vers Jérusalem :
N’était il pas intouchable ce lépreux, à tel point que Jésus ne peut plus entrer dans les villages après l’avoir touché et guéri.
Si nous marchons avec lui alors la justice fleurira sous nos pas.

Allons mettons de bonnes chaussures et marchons humblement et hardie ment sur les routes du monde en compagnie de notre Dieu !

C’est tout ce qui nous est demandé !






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP