[ Thêmes abordés ]
Homélie pour la semaine de l’Unité

"Les vrais adorateurs adoreront en esprit et vérité"


 

Ne partons pas dans de grandes élucubrations, Jésus lui-même dans ce texte nous dit ce que c’est qu’adorer en esprit et vérité !
Il nous le dit autour de deux réalités humaines que sont la soif et la faim.

Jésus a soif, et il demande à une femme de Samarie (il n’y a pas pires ennemis que les gens d’une même famille !), il lui demande de lui donner à boire, mais on découvre vite que celui qui demande à boire n’est pas celui qui a le plus soif.
Cette femme a soif d’une autre vie. Cette autre vie, elle l’a cherchée à travers 5 maris et elle la cherche encore avec un 6°.
Elle cherche l’eau vive, mais elle a du mal à comprendre : elle prend les mots de Jésus au premier degré.
Il faut que Jésus mette le doigt là où ça fait mal pour qu’elle découvre en lui le prophète, et que lui, puisse lui révéler qu’il est le Messie
Il lui révèle qu’avec lui, elle va pouvoir apaiser sa soif de trouver un sens à sa vie, mais qu’à son tour elle va devenir source jaillissante en vie éternelle.
C’est ce qu’on va vérifier avec les gens de la ville qui, grâce à elles, vont trouver le Sauveur !

Il est midi, les disciples sont allés à la ville acheter de quoi manger, les voici revenus, ils invitent Jésus à manger. Et encore une fois on est dans le quiproquo !
"J’ai une autre nourriture que vous ne connaissez pas !
- Quelqu’un lui aurait-il apporté à manger ?
- Ma nourriture c’est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé !"
++++
Bien sûr il faut manger pour vivre, mais au fond qu’est-ce qui est vital pour Jésus, sinon de faire la volonté du Père ?
Volonté de rassembler les enfants de Dieu dispersés ?
Alors il associe les disciples à sa mission, ils deviennent les moissonneurs d’un champ où Jésus lui, a pris de la peine.
Ils étaient partis chercher de la nourriture pour leur groupe, voici que Jésus les associe à la mission de nourrir les hommes de la vraie nourriture, celle qui restaure l’humanité dans ses relations humaines et divines.

Les disciples comme la femme cherchaient à assouvir leur faim et leur soif avec des moyens humains, les voici devenus source pour tous ceux qui ont faim et soif d’une vraie vie, pour tous ceux qui cherchent un sens à leur vie.

Cette semaine de prière dérange un peu nos habitudes, et il nous arrive de dire : à quoi ça sert ?
Elle est là pour qu’avec la Samaritaine et les disciples, nous creusions notre faim et notre soif de la vraie vie, de la vie avec Dieu !
Elle est là pour nous faire entrer, avec la Samaritaine et les disciples, dans le chemin que Jésus leur a tracé :
- devenez source pour les autres et vous n’aurez plus jamais soif,
- devenez moissonneurs pour les autres et vous n’aurez plus jamais faim !

C’est vrai pour le partage des biens matériels, c’est encore plus vrai notre unité.
Ne la cherchons pas au bout de nos moyens humains, mais ensemble, à la suite du Seigneur, devenons source et moissonneur pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui.

Vous qui marchez vers l’Unité, écoutez bien cela, votre recherche a creusé votre soif de Dieu et votre faim de sa Parole.
Que jamais ni cette faim ni cette soif ne s’apaise,
Mais surtout devenez source pour les autres et vous serez les adorateurs du Père en Esprit et en Vérité !


Semaine de prière pour l’unité 2015
Jn 4, 5-42
Homélie de Père Michel Bravais à Die





  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP