Grandir en Noël
 

Faire une homélie, la nuit de Noël où nous sommes si nombreux
d’âge et d’horizons si divers ! Ce n’est pas facile !
Mais il n’y a pas de doute qu’une motivation, une attente secrète
nous réunit tous : nous avons Faim d’une Renaissance, d’une
Lumière, d’une Liberté intérieures, qui rendent nos vies plus
humaines, plus fraternelles, plus éveillées…
En vue de cela, permettez moi 3 petites pistes repérées dans mes conversations de ces derniers jours :

  • ce que Noël n’est pas.
  • ce que la Foi nous en dévoile,et
  • l’inestimable, le Cadeau fantastique de Noël.

1. Oui, Noël, nous le disions, le Noël commercial a quelque chose de
magique, mais malheureusement, c’est un feu de paille : une fois
les cadeaux distribués, et le bon repas partagé en famille, c’est le
ronron qui reprend (ou la guerre). Rien n’est changé
fondamentalement.

2. Alors Noël, c’est quoi ? C’est certainement pas un feu de
paille !! Pour en approcher, il nous faut faire un grand-grand
saut, le saut de la Foi ! C’est ce que chacun de nous a fait en
venant ici, et qui réunit des millions de chrétiens de par le monde
en cette nuit.
Adorer, célébrer un bébé dans une mangeoire ! Cet
enfant est bien des nôtres, né d’une femme !…Mais il est aussi
d’AILLEURS. Et voici qu’il nous rappelle notre double Origine,
cette double Origine que nous oublions si souvent.
Je m’explique :Nous sommes d’ici-bas certes, avec toutes les
nourritures terrestres, qui nous laissent toujours insatisfaits…
Mais nous sommes aussi habités d’une étincelle divine ! de cette
énergie christique que vient justement nous révéler, nous donner
l’Enfant de Bethléem. En ce Dieu-fait-homme,que l’évangile
nous a annoncé, nous devenons Enfants de Lumière, appelés à
une Aventure spirituelle de fraternité et d’Amour qui n’aura pas
de fin.

3. Ce DON est fantastique, géant ! Mais qu’en faisons-nous ?
Pourquoi ? pourquoi ? L’ avons-nous perdu, pourquoi sommes-nous si
déconnectés de cette Source secrète, cette source d’Amour
permanente, qui s’offre à nous, tous les jours, à tout instant.
Que faire ? Que faire ? Permettez-moi une comparaison qui peut
nous montrer la route à suivre :
Votre vie de couples (pour ceux qui sont en couple), elle n’est féconde et ne va vers sa plénitude que grâce à une fidélité quotidienne d’échanges, d’attentions, d’écoute silencieuse…
Hé ! bien ! Noël , c’est ça : naître ! grandir ! dans cette fidélité
amoureuse avec notre Christ intérieur. Une vraie amitié,
concrète, qui se renouvelle chaque matin. Une passion ! si notre
coeur est assez ouvert pour l’accueillir.
Le chemin est long, parsemé d’embûches et de résistances, mais
des multitudes l’ont pris avant nous pour pays où l’on respire une
indicible fraternité universelle.

Chers frères et soeurs, soyons croyants enfin : comme Marie, à la suite de Marie, enfantons Jésus au monde, ce monde qui meurt de L’avoir quitté.

NOËL 2012-12-24
Père Rémi Maisonneuve





  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP