Denier de l’Eglise
 
JPEG - 38.7 ko

Notre nouveau pasteur est au centre de notre nouvelle campagne pour cette année 2015 avec ce premier mot : MERCI.

Chers amis,
Au fur et à mesure de mes rencontres dans le diocèse, je sens que le lien avec vous se tisse : Rémuzat, Tain l’Hermitage, Châteauneuf de Galaure, Chabeuil, Pierrelatte ne sont plus des noms sur une carte. Des visages apparaissent. Un lien se noue dans la foi au Christ et la communion de l’Eglise. [...]
Tout naturellement, c’est le mot MERCI qui monte sur mes lèvres : merci au Seigneur qui appelle et qui envoie, merci à chacun de vous pour l’accueil, la foi partagée, la mission vécue ensemble pour annoncer l’Evangile sans frontières.
Merci de votre engagement : liturgie, préparation au baptême et au mariage, accompagnement des familles en deuil, engagements caritatifs, services des plus fragiles, toutes les facettes de l’évangélisation…

Merci pour le don de vous-mêmes pour témoigner de Jésus vivant.
Merci de votre don au denier de l’Eglise pour permettre aux prêtres de vivre ainsi que tous les salariés de l’Eglise qui oeuvrent en collaboration avec de très nombreux bénévoles. Merci aussi de devenir messager du Denier en le faisant connaître auprès de toutes ces personnes heureuses de trouver l’Eglise sur leur chemin à un moment clé de leur vie, mais qui ne connaissent pas le denier de l’Eglise. Merci de votre participation au synode, comme un grand chemin de renouvellement de notre Eglise.
Merci de prier pour moi. Merci pour votre joie !

L’Eglise catholique est présente dans notre vie...
Catholiques, nous sommes attachés à la présence de l’Eglise à tous les grands moments de notre vie : baptême, première communion, mariage ou funérailles…
Autant d’occasions où nous apprécions de pouvoir compter sur l’accueil d’une communauté paroissiale.

L’Eglise catholique est présente pour tous...
Les prêtres, avec de nombreux laïcs, font vivre la solidarité au quotidien : écoute et accompagnement de tous et en particulier, des plus pauvres et des plus fragiles grâce à la pastorale des personnes handicapées, à l’aumônerie des hôpitaux et des prisons...

L’Eglise catholique est présente dans la société...
Le pape François prône avec insistance la « culture de la rencontre », en particulier avec les personnes dans le besoin. Ce que Jésus nous enseigne, avant tout, c’est à nous rencontrer et, à travers la rencontre, à aider.
Nous devons édifier, créer, construire une culture de la rencontre. Cette culture exige que nous soyons disposés non seulement à donner, mais aussi à recevoir des autres.

...JE SOUTIENS SA MISSION, JE DONNE AU DENIER !
P. Pierre-Yves MICHEL
Evêque de Valence






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP