DIE Notre Dame d’Espérance de Purgnon
 

La tour de Purgnon est un monument bien visible en arrivant à Die par la route de Gap. Elle est perchée sur une colline, à droite, au mileu des pins.
Sans doute tour de guet au départ (mais rien ne permet d’attester une origine romaine), château fort au XIIe siècle - refuge occasionnel des évêques de Die - elle fut achetée par un curé de Die au 19e siècle et transformée en chapelle, sous le vocable de Notre Dame d’Espérance de Purgnon.

Dans les années 20, le couronnement de bois qui la surmontait s’effondra.
Elle fut encore utilisée comme chapelle jusque dans les années 60. Les premiers communiants de l’année s’y donnaient rendez-vous pour la Fête Dieu ; la messe du 8 septembre (fête de la Nativité de la Vierge) y était célébrée.
La statue en façade a été érigée après la dernière guerre, suite à un vœu de fidèles diois, quelques jours avant l’arrivée des troupes allemandes. Les troupes ne détruisirent pas la ville. Le vœu ayant été exaucé, la statue fut édifiée puis inaugurée par l’évêque de Valence en 1948.
Depuis, la chapelle a été désaffectée.

Néanmoins un groupe de personnes dynamiques a réussi dans les années 80 à susciter l’intérêt pour ce vieux monument et en a sauvé l’architecture extérieure. Certains vieux diois(es) encore en vie aujourd’hui se souviennent avoir quêté pour ramasser les fonds nécessaires à la restauration.

Aujourd’hui, on y fait quelquefois des expositions, mais la colline est une promenade appréciée et un terrain de jeu pour les enfants, notamment ceux du catéchisme...

(Rédaction provisoire)

Voir aussi : l’article de Christian Rey, dans Chroniques dioises N°1, juillet 2004






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP