Chabrillan
 

Eglise-mère
du terroir de Chabrillan,
elle est élevée en plaine
sur un site antique,
avec le cimetière.

Siège d’un prieuré
de chanoines augustins,
dépendant de l’abbaye
de Saint-Thiers de Saoû,
elle est connue depuis 1275.

Menacée de démolition
au XIXe siècle,
elle a été sauvée
et classée par Mérimée en 1847.



Deux étapes de construction
sont bien visibles dans l’appareil :

le XIe siècle
pour le petit appareil du chevet,

la fin du XIIe
pour le moyen appareil de la nef .

Des fragments romains
et une sculpture
représentant des volatiles
sont remployés au sud.



Le clocher est du 19e siècle
avec une girouette moderne.

La nef unique en tuf
est voûtée en plein cintre
avec doubleaux
et arcs de décharge
de tracé brisé.

Une coupole
sur trompes couvre la croisée.

Les dix chapitaux
de la croisée
et de l’abside
présentent
un décor historié exceptionnel.






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP