Célébration du pardon avec les enfants de l’Eveil à la foi
 

Ce samedi du 22 février matin, un peu plus de vingt enfants du groupe « éveil à la foi » se sont rencontrés pour réfléchir sur le pardon.
JPEG

Avec Marie-Pierre, nous apprenons un chant « Viens dans mon cœur Seigneur ! Alléluia levez les bras… », puis nous écoutons quelques situations où il y a besoin de pardon, à demander ou à donner : comme par exemple à l’occasion d’une bousculade ou d’une dispute…

Une grande affiche illustre bien que « Quand on ne pardonne pas, on a un gros poids au fond de soi »… mais un autre dessin nous dit que « quand on arrive à pardonner, on peut enfin se retrouver ! »
Quand on est blessé par une parole ou par un acte, c’est un peu comme un bobo, une blessure…

« Pardon est un petit mot pansement… qui vient soigner celui qu’on a blessé ».
JPEG

Nous allons ensuite à la chapelle avec un cœur brisé. Les enfants du CE1 apportent leur livre de vie : « Mon livre, mon ami » où chacun a écrit une page de sa vie : notre histoire personnelle intéresse Dieu, ce que nous faisons de bon comme ce que nous faisons de moins bon.
Toute notre vie a du prix aux yeux de Dieu. A l’image de la Bible qui rassemble les vies de plusieurs personnes, familles ou peuples.
Notre cœur se trouve comme « brisé » par ce que nous avons fait de mal : Le père Guy y colle le pansement du pardon, pour signifier que Dieu est toujours prêt à pardonner si nous avons vraiment envie de changer.

Avec le pardon de Jésus, notre cœur est guéri.

Nous écoutons aussi l’histoire du fils prodigue, et nous terminons par la prière du Notre Père et le chant « Viens dans mon cœur Seigneur ».
JPEG
Merci Seigneur pour tous les pardons donnés et reçus, Merci pour ton pardon.






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP